Phonographie Maritime

Publié le: 27 janvier 2019

Le projet

En amont

En septembre dernier, l’équipe de la Chaire part en résidence à Saint Nazaire en France avec Emmanuelle Huynh, les artistes de sa compagnie de danse Mua et le théâtre Athenor (centre national de création musicale). Pendant 10 jours, nous vivons nuit et jour les paysages de cette ville industrielle à l’estuaire de la Loire. De la base sous-marine (le bunker) au chantier naval, du littoral au centre-ville entièrement reconstruit, nous explorons physiquement, de cette ville-port, ses tiers paysages (Gilles Clément). Au gré des marges et d’un attrait vers l’ailleurs, entre le son prégnant des constructions navales et l’ouverture des ponts levants vers l’océan Atlantique, nous produisons des performances mobiles et radiophoniques à travers la ville et sur la scène d’Athénor.

La performance

Cet écart entre l’ici et l’ailleurs, entre la marge et le centre, entre le connu et le délaissé crée aujourd’hui un espace en mutation constante : « Phonographie Maritime ». Les performeurs déploieront un environnement immersif. Le spectateur à l’égal du performeur, libre de circuler, traversera cette dramaturgie sonore qui au-delà du son, invite à vivre la disparité de notre écoute nazairienne en interaction avec l’image, le texte (en français et en ilnu), le corps et une vision poétique dans un casque de réalité virtuelle.

Enfin, « Phonographie Maritime » est aussi un espace radiophonique consultable en direct ou en différé qui révèle, encore une fois, la tension entre l’ici de la limite scénique et l’ailleurs qui décline à sa manière la dualité de notre récit, vers une destination indécidable (disponible sur dramaturgiesonore.com).

Productions sonore de la CRC Dramturgie sonore au théâtre
 Menu
 Réduire
 Montrer